Le temps de Lilas – Anne Icart

9782221192788.jpg« Nul ne guérit de son enfance… » De mère en fille, de fille en soeurs, l’histoire doit-elle se répéter ? se demande Garance quand elle se découvre enceinte. Est-elle prête à « faire un bébé toute seule », comme Blanche l’a fait avec Violette, sa demi-soeur, trente ans plus tôt ? En a-t-elle le droit, quand elle voit les conséquences de ce choix sur la vie de Violette ? En même temps, comment taire l’envie qui la pousse de voir son enfant grandir au sein de cette merveilleuse tribu, tendre et foutraque, où elle a été si spontanément adoptée ? Tandis que Violette affronte de son côté une crise de couple, et Blanche les démons de son passé, Garance va devoir se décider… Après le roman de Blanche, gardienne de l’histoire familiale, et celui de Violette, sa fille, Le Temps de Lilas clôt tout en douceur cette saga féminine en terre toulousaine. On y retrouve avec bonheur la famille Balaguère et sa tribu de femmes si attachante qui a su conquérir un large public.


Capture d’écran 2017-05-07 à 11.27.53.png

Tout d’abord merci à la Librairie Sauramps, pour ce livre haut en couleur, n’hésitez pas à cliquer sur le lien pour découvrir le catalogue Livresque de la Librairie.


Une leçon de vie, plein d’optimisme et d’amour, avec des hauts et des bas ! 

Garance, est une femme célibataire, qui vient de découvrir, qu’elle est enceinte. Comment va-t-elle faire pour élever cet enfant toute seule, peut-elle le faire ? Garance va devoir choisir entre garder la fille qu’elle attend et qu’elle souhaite appeler Lilas ou avorter…

« On ne rattrape pas le temps perdu. Même avec la meilleur volonté du monde. » 


  • On retrouve, la famille Balaguère, Blanche, Violette et Garance. 
  • On suit l’aventure de cette famille rocambolesque, que ce soit dans les moments de bonheurs, mais aussi dans les moments douloureux, les choix et les remises en question de chacun. Un Roman plutôt léger, avec une écriture qui reste cependant assez lourde à cause des répétitions de l’auteur, pour nous dire qui est qui, qui est la mère ou la soeur de qui… 
  • Il y a énormément de personnages, ce qui peut faire perdre le fil de l’histoire aux lecteurs, mais chaque personnages apportent à l’histoire que ce soit pour ses secrets, ou ses complications…

Pour conclure : c’est un roman léger, avec quelques prises de tête quand au style d’écriture qui n’est pas mauvais mais qui n’est pas un coup de coeur. L’histoire est cependant une bonne critique et une évocations des problèmes actuels de notre société d’aujourd’hui. Ce livre donne une place importante aux femmes, c’est un roman féministe comme il en manque aujourd’hui dans nos bibliothèque, un roman à lire si vous aimez les histoires de famille… 

« C’est compliqué l’amour. C’est compliqué d’aimer. C’est encore plus compliqué d’arrêter d’aimer. Surtout quand on n’en a pas envie. »

  • Le petit + de la Librairie Sauramps :

Capture d’écran 2017-05-07 à 11.33.59.png1540-1.jpg


Le prochain Livre que la Librairie m’a permis d’acquérir, et que je viens de recevoir est le Tome 1 de Autopsie : White Chapel de Kerri Maniscalco des éditions MILAN : 1888, quartier Est de Londres. Depuis quelque temps, des meurtres sanglants et horribles touchent les femmes de petite vertu de Whitechapel. Une jeune femme, de bonne famille, en avance sur son temps, enquête au côté de son oncle, médecin légiste.

Ce livre est une tuerie, et j’ai hâte de vous en parlez sur le blog à très vite ! 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s