RISK – FLEUR FERRIS

risk-727496-264-432.jpgSur Internet, vos « amis » ne vous veulent pas que du bien.

Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Même si Taylor en a parfois un peu marre : pourquoi est-ce toujours Sierra qui obtient tout ce qu’elle veut ? Notamment ce Jacob Jones, qu’elles ont rencontrées ensemble sur un chat en ligne. Évidemment, c’est Sierra qui, encore une fois, décroche un rendez-vous !

Mais le lendemain, Sierra ne rentre pas. Le jour suivant, toujours pas de nouvelles… Son amie a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Est-ce que Taylor ne s’inquiète pas pour rien ?

Seulement au bout de trois jours, Taylor doit tout avouer aux parents inquiets, et les deux familles se retrouvent plongées dans un monde qu’elles n’auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, des indices, de la recherche d’un ravisseur… ou d’un tueur ?


Je sais que je n’ai pas publié beaucoup d’articles en ce moment, c’est pourquoi je reviens avec un livre et un sujet important : le danger d’internet.

Capture d’écran 2017-10-03 à 14.40.53.pngEn tant que parent, frère, soeur, ou juste des amis, il arrive que l’ont soit parfois démuni face aux risques de harcèlement, ou d’usurpation d’identité sur le web, que peuvent subir nos amis, notre famille, et les adolescents. En tant qu’étudiante en formation d’assistante de service social, je voulais faire un article sur ce sujet.

En France, sur une ­année, 62 000 femmes déclarent avoir été victimes de viol ou de tentative de viol et 553 000 d’au moins une agression sexuelle, selon l’Institut national d’études ­démographiques (INED, 2016).


Parmi les condamnations prononcées en France, les viols représentent 44 % des crimes ; les délits sexuels 1,4 % des délits. Cela correspond à 1 048 viols et 4 668 autres agressions sexuelles (chiffres du ­ministère de la justice, 2014 et 2015).

Il faut toujours avoir dans un coin de sa tête, qu’il peut y avoir des gens mal intentionné sur le Web, ou sur un forum, qui peuvent se faire passer pour quelqu’un d’autre. 

Capture d’écran 2017-10-03 à 14.41.17.pngLes prédateurs sexuels existent, il ne faut pas croire que cela n’arrive qu’aux autres. Ils ont de « mauvaises intentions », et désirent obtenir des faveurs sexuelles de personnes qui ne sont pas consentantes, si ce sont des mineurs, on parle de pédophile. Ils repèrent généralement les jeunes les plus vulnérable par le biais des sites (chat rooms, forum, application de rencontre). Ils établissent une relation de confiance, et peuvent se faire passer pour un jeune de votre âge à la recherche de partenaire de jeu (en ligne) ou seulement pour faire de nouvelle rencontre.

 


Le nombre de dépôts de plaintes pour viol a augmenté de 14 % en 2016, en sachant que les moins de 18 ans sont majoritaires dans ce bilan, et seulement 1 victime sur 10 porte plainte.

Comment se protéger contre se genre de danger ?

  • Ne jamais accepter de rendez-vous en personne avec un inconnu, ou si on y tient, être accompagné et le faire dans un endroit public et de jour.
  • choisir un pseudonyme neutre qui ne donne pas d’indice sur notre âge (on évite le Sophie1993) avec notre année de naissance.
  • Ne donner aucun renseignement personnel (votre adresse) lors de conversations en ligne.
  • Ne pas envoyer de photos « sexy » à des personnes qu’on ne connait que virtuellement, déjà car elles peuvent utiliser cette photo (ex : la mettre en ligne).

Si vous être harcelé par un prédateur sexuel ou un pédophile, communiquer immédiatement avec un adulte (professeur, parent) et contacter ensuite la police. Et n’hésiter pas à dénoncer les abus de cette personne sur Internet car il peut aussi  parler à d’autres enfants, ados et réussir à manipuler une autre personne qui ce jour la va avoir un rdv avec lui. Plus vous agissez vite plus vous pouvez éviter qu’une autre personne tombe dans son piège. Encore aujourd’hui, ce sujet est peu médiatisé, et surtout on ne parle pas assez des danger d’internet pour les jeunes, alors qu’il s’agit d’un véritable problème sociétal.

Au XXIème siècle, il est encore question d’inégalité, de racisme, et de tabou. Aujourd’hui le consentement de la victime est au coeur de l’actualité, un homme de 28 ans n’est pas poursuivi pour viol après avoir eu une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans, car l’enfant n’a pas clairement exprimer son « non consentement ». Une décision inadmissible et incompréhensible selon moi.

La question est : peut-on concevoir qu’une enfant de 11 ans ait une relation sexuelle consentante avec un homme (son voisin) de 28 ans ? Sarah était tétanisée et n’oser pas bouger par conséquent, le parquet a estimé « qu’il n’y avait pas eu ni violence, ni contrainte, ni menace, ni surprise » et n’a pas retenu l’absence de consentement. Alors que la loi française interdit à tout adulte d’avoir des relations sexuelles avec un mineur de moins de 15 ans, cependant elle « ne fixe pas d’âge de discernement, il appartient aux juridictions d’apprécier si le mineur était en état de consentir à la relation sexuelle en cause« , comme le rappel le Conseil constitutionnel en février 2015. Les affaires sont donc étudiées au cas par cas.

109957032_o.jpg

Les rencontres en ligne ne sont pas toujours ce que l’on pense … 

Fleur Ferris est une auteure australienne qui a publié Risk en 2015, elle a travaillé longtemps dans la police, c’est pourquoi elle a réussit brillamment l’écriture d’un livre qui parle d’un sujet difficile, la disparition d’une jeune fille à cause d’une mauvaise rencontre sur le net.

Sierra et Taylor sont meilleures amies, elle passent beaucoup de temps ensemble et notamment sur internet. Même si Taylor n’aime pas trop discuter ou faire des rencontres sur le net, Sierra en est adepte, et elle s’y connaît, car ce n’est pas la première fois qu’elle désobéit à ses parents pour discuter, ou aller à des RDV pour rencontrer un nouveau mec qui l’a dragué sur le net.

12814625_1024823947591252_7260072127474733345_n.jpg


Alors qu’elles sont toutes les deux elles discutent avec un certain Jacob Jones, bien que Sierra soit privée d’ordinateur, elle utilise l’adresse mail de Taylor. Et pour une fois celle-ci se laisse tenter par l’expérience, et il faut dire que ce jacob Jones semble avoir beaucoup de choses en commun avec elle.

Pour une fois Taylor a l’impression d’être plus importante, plus jolie, que Sierra qui a toujours tous les mec à ses pieds, pour une fois Jacob l’a choisis elle ! Enfin c’est ce qu’elle pensait.


Car le lendemain, Sierra lui raconte comment elle a réussit à parler à Jacob et qu’il l’a invité après les cours. La concurrence entre les deux filles créent des tensions et Taylor refuse d’accompagner  Sierra à son RDV avec Jacobs, une décision qu’elle regrettera.

Car Sierra ne reviendra pas le lendemain, mais rien d’inquiétant pour Taylor car Sierra a déjà fait ce genre de chose, sans évidemment la prévenir. Chaque décision prise par les héros de « Risk » a des conséquences, qui peuvent être très grave. C’est un livre bourlevesant, qui nous plonge dans une enquête angoissante car où est Sierra ?

Ce livre est un thriller pour adolescent, très bien écrit, car il permet de parler subtilement du danger d’internet, il permet de faire une sensibilisation accessible à tous, pour comprendre qu’il faut toujours se méfier des inconnus sur le net. Pour un roman jeunesse, il n’est pas plein de clichés, avec une bonne construction de l’histoire dans l’ensemble, une enquête policière présente, et qui tient la route avec une héroïne qui sait réfléchir, qui culpabilise, qui a peur et qui essaye de faire en sorte que les choses s’arrange… Je recommande vraiment la lecture de ce livre qui reste un Young adult plein de surprise, avec une plume fluide, très agréable avec du suspens qui vous empêche de le lâcher.

Pour finir, cette video est très impressionnante et démontre bien que certain ados ne parviennent pas à se rendre compte du danger, Coby Persin est un Youtubeur qui avec la complicité des parents a créé un faux profil pour donner RDV à plusieurs jeunes filles. Après avoir contacter les jeunes filles et discuter avec elles pendant 4 jours, elles ont accepter le RDV, suite dans la vidéo….

Cette vidéo démontre qu’il est facile de se faire avoir. 



12801334_1028813800525600_3129685605156965364_n.jpg

Publicités

2 réflexions sur “RISK – FLEUR FERRIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s