Malorie Blackman – Sombres étoiles ☆

Malorie Blackman revient avec un livre intergalactique inédit et impressionnant, pour y aborder les thèmes de l’Amour, de la Haine et de l’Amitié…. Un style particulier sous forme de chapitres très courts mais extrêmement bien écrit avec une plume fluide et addictif. Un récit qui se veut percutant mais aussi intense et original.  


Nous sommes au XXIIe siècle. Dans l’espace, les guerres de clans font rage, et le danger est partout. Pourtant, même perdue dans les étoiles, l’étincelle de l’amour peut naître…

sombres-etoiles.jpgVee et son jumeau Aidan sont seuls à bord de leur vaisseau depuis qu’un terrible virus a terrassé l’ensemble de l’équipage.

Leur seul désir : regagner la Terre.

Nathan et ses amis sont des esclaves, qui vivent sur la planète Barros 5.

Leur unique souhait : rejoindre une planète, où la vie sera plus douce….

Vee et Nathan n’auraient jamais dû se rencontrer.

Mais la vie réserve parfois des surprises, même au fin fond de l’espace… ☆ 


58f9fda40ed2bdaf7c12832b.png

Dès la première page, j’ai été conquise par l’écriture et la fluidité de l’histoire qui est à la fois douce mais aussi tellement intense et pleine d’aventure. J’ai découvert Malorie Blackman grâce à ce roman, et je ne regrette absolument pas ma lecture, c’était exactement ce que j’avais besoin, un livre qui m’a permis de m’évader dans l’espace et réussir à survivre aux intempéries spatiales.


Vee est une jeune femme de dix-huit ans, elle est capitaine du vaisseau spatiale de sa mère. Depuis 3 ans, Vee et seule avec son frère depuis le décès de l’équipage qui a été disséminé par un étrange virus, trois années où le temps s’est arrêté et où la solitude à laisser place au désespoir de ne jamais retrouver d’autres êtres humains dans l’Univers…

Alors que Vee et Aidan commence une partie d’échec, un appel de détresse se fait entendre sur le tableau de bord, Vee décide de porter secours à ses inconnus en danger. Malheureusement, la force de frappe qui a attaqué les humains est beaucoup plus forte que le vaisseau de Vee et d’Aidan, elle n’a réussit à sauver seulement 25 réfugiés…

La vie, reprend dans le vaisseau, mais Vee va devoir s’habituer à vivre en communauté ce qui ne sera pas chose facile, surtout lorsque l’on a vécu qu’à deux pendant trois années consécutive. Surtout que ses inconnus semblent cacher beaucoup de secrets et ne pas faire confiance à Vee, le capitaine du vaisseau.

space-genetics-is-essential-making-life-in-space-work.jpeg


Parmi les humains, se trouve Nathan un beau ténébreux aux yeux vert qui ne laisse pas insensible Vee, elle ne comprend pas pourquoi son corps réagit différemment quand il rentre en contact avec celui de Nathan, ni pourquoi les yeux de celui-ci l’hypnotise autant. Sa mère le comandant du groupe des réfugiés essaye alors de prendre les commandes, mais Aidan le petit génie en informatique ne va pas laisser quelqu’un d’autre que sa soeur être au commande ! Ils vont devoir cohabiter, en se faisant confiance ce qui ne sera pas chose facile ….

 

580b585b2edbce24c47b2708.png
La cohabitation est compliquée, mais grâce à Nathan, Vee arrive à s’intégrer et à connaitre les différents réfugié, notamment Mike (intéressé par les plantes), la sulfureuse Erika (intéressé par Aidan), Anjulie (intéressé par les vaisseaux), la mère de Nathan qui est le chef du groupe des réfugiés (qui veut se rendre sur une planète Libre). Certains par contre sont plus hostile envers Vee qui considère qu’elle est beaucoup trop jeune pour avoir le contrôle et un pouvoir décisionnaire sur leur avenir. Mais ce que Vee ne va pas tarder à apprendre c’est qu’il ne sont pas des êtres Humains comme les autres ce sont des « drones » c’est à dire des êtres sous-développé, des esclaves de l’Autorité, qui ne sont rien d’autre que des malfrats, et des voleurs du moins c’est ce qu’elle a toujours pensé avant d’en rencontrer. Car Nathan ne ressemble pas à cette description, il est doux et cherche à obtenir la confiance de Vee, il l’a défend contre les autres pour lui permettre de rester au contrôle du vaisseau.

Sombres-Etoiles.png

Mais Vee va devoir trouver une solution, ramener ce groupe sur Terre (et prendre le risque qu’ils soient tous arrêter, ou pire exécuter) ou les emmener sur une planète « neutre » pour qu’ils puissent se construire une nouvelle vie en liberté, mais en traversant le territoire ennemie et par conséquent prendre le risque de tous se faire tuer.  Cependant le danger n’est peut être pas seulement à l’extérieure, et vient peut être de l’intérieure …. Il va falloir faire vite pour découvrir la menace qui se développe dans le vaisseau car certains risque d’y laisser la vie, si Vee et les autres ne découvre pas qui est entrain de les exterminés un par un !

Malorie Blackman, arrive a créer des effets de surprise, pour que le lecteur reste captivé par son roman, et ne puisse pas découvrir la fin. L’Histoire d’Amour est à la fois lente, et rapide mais n’est le but de l’histoire, il est surtout question de réussir à survivre dans un monde hostile, où l’Autorité à tous les droits, en gardant l’Espoir. Un clan de rebelle a été créer dans la galaxie pour sauver tous les êtres humains délaissés ou/et injustement puni par l’Autorité pour les emmener sur une autre planète, une planète qui se construit sous un nouvelle ordre et de nouvelles règles où tous les être humains sont libre.

58511bbb6a5ae41a83ddeeaf.png

 

Ce livre est une petite pépite, que je n’ai pas réussi à lâcher, maintenant je vais devoir vaincre la déprime suite à une lecture intense et une fin à la fois douce-amère, et réussir à laisser partir ces personnages que j’ai adoré pour me laisser convaincre par une nouvelle histoire….. J’espère avoir une suite de cette aventure !


Pour conclure : C’est un véritable coup de coeur, que ce soit l’histoire, et la plume de l’auteur, qui sait écrire d’une manière à la fois douce et intense, pleine d’aventure, et de surprise, en nous transmettant un message à travers ses histoires. Si vous aimez les roman qui se passe dans le futur (notamment les lecteurs de Phobos), et les aventures (fan de StarWars), vous ne pouvez qu’apprécier ce « Pageturner » qui est écrit par alternance de point de vue entre Vee et Nathan, qui nous décrit la vie dans l’espace et ses difficultés mais aussi les sentiments qui les tiraillent au quotidien.

Que doit-on faire être raisonnable ou vivre la vie comme-ci c’était notre dernière journée dans l’Espace ? ☆ 


Capture d_écran 2017-10-28 à 14.58.57

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s